Déca’terview Maxime Maugein

Déca’terview N°1

Apprenez en plus sur nos champions français du décathlon, découvrez leur univers, leur quotidien…

MAXIME MAUGEIN

Maxime Maugein, champion du décathlon français, a eu la gentillesse de répondre à mon interview. Je le remercie énormément pour le temps qu’il a pris à répondre à mes questions.

1-A quel âge as-tu commencé l’athlétisme?

j’ai commencé l’athlétisme très tôt à 6-7 ans suite à 2 ans de judo.

2-A partir de quand t’es tu mis au décathlon?

Comme la plupart des jeunes on touche un peu à tout, et c’est à partir de minime – cadet que je me suis tourné vers le décathlon.

3-Quelle épreuve du décathlon aimes-tu le plus? max_1

max_2Je suis plutôt sauteur à la base et j’étais vraiment passionné de saut en hauteur plus jeune. Maintenant je prends plaisir dans beaucoup d’épreuves mais surtout la perche, la hauteur et les haies.

4-Quelle épreuve du décathlon redoutes tu le plus?

La plupart des décathloniens redoutent la dernière épreuve de la première journée et de la deuxième soit le 400m car c’est un effort lactique qui clôture une première journée compliquée. Et puis bineuse le 1500m car après 9 épreuves c’est très compliqué et il faut puiser au fond de ses dernières ressources pour terminer.

5-Combien d’heures par semaine t’entraînes tu?

Je m’entraîne environ 15-20h par semaine suivant la période.

6-Est il facile d’allier vie sportive et professionnelle?

C’est malheureusement compliqué de lier vie sportive et professionnelle. l’entraînement du décathlonien demande beaucoup d’investissement pour réussir. Et le système Français n’est pas le plus adapté pour nous. En effet même si des contrats d’aménagement d’études existent c’est tout de même très complexe à gérer.

7-Combien d’heures de sommeil entre deux journées de compétitions?

Le nuit du décathlon est très importante pour bien repartir. Suivant la compétition sur laquelle on se trouve (championnats de France) j’arrive à dormir quand même 5-6h, mais c’est difficile de décompresser car on est excité d’être le lendemain. En grand championnat en général les horaires sont plus compliquées à gérer et il arrive qu’on soit obligé de se coucher très tard le temps de rentrer à l’hôtel, manger, récupérer avec des soins.

8-Comment t’alimentes tu pendant les compétitions?

Pendant les compétitions je m’alimente de façon régulière, avec des fruits secs, barres de céréales, glucides… Le but est de faire de petits repas pour ne pas être en carence. Mais un repas normal le midi est compliqué avec l’enchaînement des épreuves.

9-A part l’athlétisme et le décathlon, as tu des centres d’intérêts?

J’ai de nombreux centres d’intérêt, au niveau sportif j’adore la gym, le motocross et les sports extrêmes.

Sinon je m’intéresse au cinéma et à la lecture .

10-Es tu réseaux sociaux? Où peut on te suivre? Facebook? Twitter? Instagram?

Je suis pas mal sur les réseaux sociaux soit sous le nom de Maxime Maugein sur Facebook ou maxmaug sur instagram je partage pas mal de photos ou vidéos d’entraînements.

Je vais essayer d’alimenter ma chaîne Youtube également.

max_4

11-Quel est actuellement ton plus beau souvenir sur un stade lors d’un décathlon? et ton plus mauvais souvenir?

Mon meilleur souvenir j’en ai beaucoup, peut être ma première sélection chez les jeunes, la première fois où l’on porte la tenue de l’équipe de France c’est une énorme satisfaction.

Mon pire souvenir reste une bulle à la perche en décathlon alors que je menais l’épreuve. Je finis au pied du podium tout de même.

12-Préfères tu les épreuves en salle ou à l’extérieur?

A la base je suis plus un heptathlonien que décathlonien car j’avais des points faibles en lancers. Mais avec le temps on apprend à se perfectionner partout pour être performant surtout l’été. Mais l’heptathlon reste quand même une épreuve de préparation à laquelle je suis très attaché.

13-As tu une anecdote à nous raconter lors d’un de tes décathlons?

je n’ai pas d’anecdote précise mais je voudrais souligner que chaque décathlon est enrichissant et de vrais moments de partage entre concurrents mais aussi amis.

max_3

 

Interview réalisée fin novembre 2016 par Stéphanie LEGROS



Publicités