DECA’TERVIEW ROMAIN SLOTALA

Déca’terview N°14

Apprenez en plus sur nos champions français du décathlon, découvrez leur univers, leur quotidien…

ROMAIN SLOTALA

Romain Slotala, champion du décathlon français, a eu la gentillesse de répondre à mon interview. Je le remercie énormément pour le temps qu’il a pris à répondre à mes questions.

1-A quel âge as-tu commencé l’athlétisme?

J’ai commencé l’athlétisme en cadet 1, à l’âge de 14 ans en même temps que mon entrée au lycée.

2-A partir de quand t’es tu mis au décathlon?

J’ai attaqué le décathlon dès ma première année d’athlétisme (cadet 1) n’ayant pas de préférence ! J’ai ainsi pu me familiariser à toutes les disciplines et quand on y goûte, on n’arrêterai pour rien au monde.

3-Quelle épreuve du décathlon aimes-tu le plus?

Il fût un temps la perche sinon, le disque. 

 

4-Quelle épreuve du décathlon redoutes tu le plus?

Le 1500m ! Au delà d’être la dernière épreuve et l’ennemi du décathlonien, je n’arrive pas à me déployer comme je le voudrais. Il y a 500m de trop ! Je suis d’avantage un adepte du 1000m.

5-Combien d’heures par semaine t’entraines tu?

Je m’entraîne en moyenne 5 fois par semaine en athlé soit une moyenne d’une dizaine d’heures effectives. Peut se greffer à cela des séances plus globales de renforcement, musculation ou gymnastique .

6-Est il facile d’allier vie sportive et professionnelle?

En ce qui me concerne oui ! Jusqu’à l’obtention de mon Master en Staps, j’ai su me dégager du temps pour pouvoir m’entraîner convenablement. L’organisation étant le maître mot bien que, je n’avais pas une quantité de travail insurmontable, n’exagérons rien.

7-Combien d’heures de sommeil entre deux journées de compétitions?

Je suis à rarement plus de 7h. Le soir, on traine devant la télé, le sommeil est alors difficile à trouver. Puis le réveil est relativement tôt le dimanche matin pour les haies. Le réveil sonne assez tôt pour bien prendre le temps de se réveiller musculairement et de pouvoir déjeuner sans trop de remords ! Haha

8-Comment tu t’alimentes pendant les compétitions?

Généralement à base de barres de  céréales, gâteaux bio et boissons énergétiques. J’essaye de grignoter un minimum entre deux épreuves si nous avons le temps ou pendant un concours de lancer.

9-A part l’athlétisme et le décathlon, as tu des centres d’intérêts?

Mise à part ça, eeehhh … LE SPORT. Sinon j’aime bien bricoler à mon humble niveau ou trouver quelques conneries à faire, ça détend toujours l’atmosphère.

10-Es tu réseaux sociaux? Où peut on te suivre? Facebook? Twitter? Instagram?

Alors oui un petit peu, vous pouvez me suivre sur Instagram et Facebook.

Instagram : Rocoq42

Facebook : Romain Slotala

11-Quel est actuellement ton plus beau souvenir sur un stade lors d’un décathlon? et ton plus mauvais souvenir?

Mon plus beau souvenir n’est pas lors d’un décathlon. Il remonte à Mai 2015, lors du premier tour des Interclubs à Parilly. J’étais dans le flow complet pendant mon concours de saut à la perche. Rien ne pouvait me faire faillir. Je bats mon record de 30cm pour le porter à 4m90 !

12-Préfères tu les épreuves en salle ou à l’extérieur?

Légère préférence pour l’extérieur tout de même. Toutes les épreuves sont réunies pour se faire vraiment mal. De plus, concourir sous le soleil estival (en temps normal) reste bien plus agréable.

13-As tu une anecdote à nous raconter lors d’un de tes décathlons?

Pas spécialement !

Interview réalisée  en Décembre 2017 par Stéphanie LEGROS

 

Publicités